Echo de l’Atelier de lancement du Projet d’Appui à la Mobilité du Bétail pour un meilleur accès aux ressources et aux marchés en Afrique de l’Ouest (PAMOBARMA Composante AFD)

Formation sur la lecture des lignes budgétaires dans l’Est-Mono
novembre 5, 2018
Célébration de la Journée Mondiale des Toilettes (JMT) au CEG Notsè Ville1
novembre 22, 2018

 

Le 30 octobre 2018, a eu lieu dans la salle de conférence de l’hôtel Samaritain à Anié, l’atelier de lancement du projet PAMOBARMA.

Défini comme le Projet d’Appui à la Mobilité du Bétail pour un Meilleur Accès aux Ressources et aux Marchés (Composante AFD), le PAMOBARMA est un projet d’action de terrain financé par l’Agence Française de Développement (AFD). Il vise à sécuriser la mobilité des troupeaux et leurs accès aux ressources et aux marchés en Afrique de l’Ouest et traite des questions de l’agropastoralisme et donc de la transhumance, du développement économique des territoires, de la Gouvernance et d’appui aux collectivités.

Démarré en août 2018,  le PAMOBARMA va durer 36 mois et sera mis en œuvre dans la région centrale  et dans la région des plateaux avec un accent particulier dans les plateaux. La coordination de ce projet est assurée par le groupe ACTING FOR LIFE qui met en œuvre les actions avec l’ONG Entreprises Territoires Développement (ETD) en tant que structure partenaire local.

A l’entame de la mise en œuvre des activités, l’atelier de lancement du 30 octobre a eu lieu conformément au planning de travail prévu.  Il a connu les allocutions du président de la délégation spéciale de la préfecture d’Anié, celle de ETD, celle du Secrétaire Général de la préfecture d’Anié et la présentation du projet et du film documentaire sur la transhumance. Tour à tour, chacun d’entre eux a félicité l’Agence Française de Développement (AFD) qui a financé ce projet capital à impact direct sur les revenus de nombreuses populations grâce à la transhumance apaisé gage de l’intégration régionale.

L’atelier a vu la participation de tous les acteurs clefs dont notamment, les Préfets, les présidents des délégations spéciales des préfectures et communes, les chefs cantons, les responsables des services techniques déconcentrées de l’Etat (STDE), les responsables des ONG, les organisations de producteurs agricoles et les organisations d’éleveurs et les responsables d’agropasteurs. Étaient également présents les chefs peuhls, quelques membres des anciens comités de suivi des anciens couloirs, les responsables des marchés à bétail et de quai d’embarquement, les présidents des comités cantonales de développement (CCD), les chefs bouchers et les responsables de la brigade de gendarmerie et de la police nationale. L’atelier de lancement du PAMOBARMA a aussi rassemblé certains secrétaires de préfectures, le point focal du comité National de transhumance (CNT), la Direction d’Elevage, la  télévision nationale (TVT), les radio et presse privées et les partenaires de mise en œuvre locaux (GEVAPAF et FENAPFIBVTO).

Au total 93 participants ont assisté à cette séance de lancement. L’atelier a permis à l’ensemble de ces acteurs de s’informer des objectifs, résultats et activités à réaliser dans le cadre du projet PAMOBARMA Composante AFD, de s’approprier des méthodologies de mise en œuvre du dit projet et de reconnaitre leurs rôles et responsabilité dans le dispositif.

A l’issu de cette journée de travail, beaucoup d’enseignements ont été tirés avec quelques points d’attentions pour permettre l’atteinte des résultats escomptés.

 

«Le présent document a été élaboré avec l’aide financière de l’Agence Française de Développement, d’ACTING FOR LIFE et d’Air France. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité de <ETD> et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Agence Française de Développement, d’ACTING FOR LIFE et d’Air France.»

Download Premium Magento Themes Free | download premium wordpress themes free | giay nam dep | giay luoi nam | giay nam cong so | giay cao got nu | giay the thao nu